Races

Cyberdyne propose aux joueurs d’incarner différentes races décrites ci-après.

Les humanoïdes

Humain naturel

L’humain naturel peut être issue de l’accouplement d’un homme et d’une femme, ou bien d’une fécondation in vitro, mais reste un être fait de chair et de sang sans aucune altération génétique. Cette catégorie de population reste encore majoritairement la plus répandue sur Terre en 2050.
Le terme d’humain naturel fait référence à l’origine naturelle du personnage, indépendamment du fait qu’il puisse ou non être amélioré par la cybernétique.

Spécial : Versatilité
Les Humains naturels bénéficient d’un point de Fortune supplémentaire.

Asgardien

Les Asgardiens sont, à l’origine, des humains naturels qui sont partis vivre sur la station orbitale Asgardia-City-1. Bien que dotée d’une gravité artificielle, vivre sur une station orbitale entraîne rapidement quelques changements morphologiques qui reflètent dans les caractéristiques des personnages Asgardiens.

Spécial : Versatilité
Les Asgardiens bénéficient d’un point de Fortune supplémentaire

HGM (Humain Génétiquement Modifié)

L’Humain Génétiquement Modifié est généralement le produit d’une fécondation in vitro, dont le code génétique a été modifié alors qu’il n’était qu’à l’état embryonnaire. La qualité de la modification dépend largement des sommes investis par les parents de l’HGM, mais les packages de base incluent systématiquement des modifications visant à éliminer ou réduire les risques de développement de certaines maladies d’origine génétique. Les options incluent des améliorations génétiques aux effets variables, ainsi que la possibilité d’obtenir des mutations.

Spécial : Amélioration génétique
Bien qu’ayant les mêmes bonus que des humains normaux, les HGM ont moins de chance de contracter certaines maladies génétiques mortelles.
De plus, ils peuvent déterminer trois de leurs caractéristiques en choisissant les meilleurs de 3D10, au lieu de jeter 2D10. Si la méthode de répartition de point est sélectionnée, ils disposent alors de 7 points supplémentaires à répartir.

Spécial : Mutation génétique
Un HGM peut commencer le jeu avec une Mutation exploitable tirée aléatoirement telle que décrite dans le Compagnon de Brigandyne. Pour cela, il doit soit abandonner son avantage spécial d’Amélioration génétique, soit prendre aléatoirement une Mutation handicapante.
Si le Meneur de Jeu l’autorise, il prend prendre deux Mutations exploitables aléatoires en échange de la perte de l’avantage d’Amélioration génétique et l’obtention d’une Mutation handicapante.

Les êtres synthétiques

Robot

Le Robot, encore appeler Cyborg ou borg, est un être entière mécanique fabriqué de toutes pièces. Ces capacités physiques peuvent être hors du commun, mais il souffre généralement de difficultés à communiquer et à trouver sa place au sein de la société humaine. Les robots sont généralement spécialisés, et on en trouve peu qui soient génériques.

Spécial : Spécialisation
Un Robot dispose de 20 points à répartir dans ses caractéristiques comme il le souhaite.

Spécial : Corps mécanique
Le corps d’un Robot est mécanique. Il ne peut être soigné de manière classique mais doit être réparé (jet de TEC) avec des pièces. Un seul jet de réparation peut être effectué par jour, qui permet au Robot de récupérer RU points de vie.
De plus, le Robot n’a pas besoin de sommeil ni de nourriture et est insensible à la plupart des effets liés à un corps biologique (fatigue, gaz, asphyxie, températures, drogues, etc.)
Toutefois, le Robot a besoin d’électricité pour fonctionner. Pour cela, il doit se recharger une demie-heure par jour (le Robot fonctionne à la moitié de ses caractéristiques pendant le temps de recharge) ou subir une perte de 10% sur toutes ses caractéristiques par tranche de 24 heures écoulées depuis sa dernière recharge. Alternativement, il peut prendre une minute pour remplacer son bloc-batterie par un bloc de rechange, fonctionnant alors sur une réserve très limitée : toutes ses caractéristiques tombent à 10%, et si le bloc-batterie n’est pas changé sous la minute, le Robot s’éteint.

Androïde

L’androïde est un robot mécanique recouvert de peau synthétique à l’apparence humaine. Initialement conçu pour accomplir des tâches nécessitant des interactions sociales, l’androïde est habituellement spécialisé mais on en trouve de plus en plus qui soient programmés pour des usages génériques.

Spécial : Spécialisation
Un Androïde dispose de 15 points à répartir dans ses caractéristiques comme il le souhaite.

Spécial : Corps mécanique
Le corps d’un Androïde est mécanique. Il ne peut être soigné de manière classique mais doit être réparé (jet de TEC) avec des pièces. Un seul jet de réparation peut être effectué par jour, qui permet au Robot de récupérer RU points de vie.
De plus, l’Androïde n’a pas besoin de sommeil ni de nourriture et est insensible à la plupart des effets liés à un corps biologique (fatigue, gaz, asphyxie, températures, drogues, etc.)
Toutefois, l’Androïde a besoin d’électricité pour fonctionner. Pour cela, il doit se recharger une demie-heure par jour (l’Androïde fonctionne à la moitié de ses caractéristiques pendant le temps de recharge) ou subir une perte de 10% sur toutes ses caractéristiques par tranche de 24 heures écoulées depuis sa dernière recharge. Alternativement, il peut prendre une minute pour remplacer son bloc-batterie par un bloc de rechange, fonctionnant alors sur une réserve très limitée : toutes ses caractéristiques tombent à 10%, et si le bloc-batterie n’est pas changé sous la minute, l’Androïd s’éteint.

Synthoïde de type I

Les synthoïdes de type I, appelé tout simplement synthoïdes ou synths sont des êtres synthétiques créés à partir de matériaux synthétiques non métalliques, et qui sont dotés d’une apparence humaine.

Spécial : Nanides
Un Synth est gavé de nanoparticules qui réparent son corps en permanence. Le rythme de guérison est augmenté d’un point par jour.

Synthoïde de type II

Les synthoïdes de type II, appelé également bionides, bioborgs ou encore réplicants, sont êtres synthétiques faits de chair et de sang en tout point similaires à des humains génétiquement modifiés, bien que leur numéro de série soit inscrit dans leur chaîne ADN.

Spécial : Amélioration génétique
Bien qu’ayant les mêmes bonus que des humains normaux, les Bionides ont moins de chance de contracter certaines maladies génétiques mortelles.
De plus, ils peuvent déterminer trois de leurs caractéristiques en choisissant les meilleurs de 3D10, au lieu de jeter 2D10. Si la méthode de répartition de point est sélectionnée, ils disposent alors de 7 points supplémentaires à répartir.

Spécial : Nanides
Un Bionide est gavé de nanoparticules qui réparent son corps en permanence. Le rythme de guérison est augmenté d’un point par jour.

Personnalité des êtres synthétiques

Les quatre types d’êtres synthétiques peuvent chacun être doté de trois différentes catégories de personnalités.

Personnalité humaine

Il s’agit probablement de l’ensemble des souvenirs, savoirs, compétences et personnalité d’un être humain qui aura été au préalable scanné et numérisé (un mindshot) et implanté dans le corps de l’être synthétique. Cette pratique, bien qu’onéreuse, devient courante parmi les personnes les plus riches puisqu’elle permet d’atteindre une forme d’immortalité.

Spécial : Le transfert d’une personnalité humaine dans un corps synthétique entraîne systématiquement un choc psychologique. Le personnage démarre le jeu avec un trait de caractère aggravé (voir le Compagnon p.29).

Personnalité autonome

L’être synthétique est doté d’une personnalité autonome propre, qu’elle soit d’origine électronique (une petite IA autonome pour les Robots et les Androïdes) ou synaptique (une personnalité fabriquée de toute pièce et implanté dans le réseau de neurones synthétique d’un Synthoïde).

Spécial : Les caractéristiques décrites dans le tableau ci-dessous sont celles qui sont utilisées pour un être synthétique à personnalité autonome. Il n’y a pas d’autres modificateurs à appliquer.

Personnalité dépendante

L’être synthétique est doté d’une personnalité qui est elle-même une partie de la personnalité d’une Intelligence Artificielle Forte. L’être synthétique est en permanence connecté à son IA mère, avec laquelle elle peut échanger des informations afin d’adapter ses compétences et réactions. Toutefois, une déconnexion ou une rupture du lien peut entraîner des effets très incertains.

Spécial : Les êtres synthétiques à personnalité dépendante voient leurs caractéristiques Connaissances et Technicité augmenter de 5, et leur caractéristique Volonté diminuer de 5 points.
Cependant, si leurs connexions internet les reliant à leur IA mère vient à être coupée, brouillée ou interceptée de quelque façon que ce soit, alors les caractéristiques de Connaissances, Perception, Sociabilité, Technicité et Volonté diminuent de 10% tant que la connexion n’est pas rétablie.

Caractéristiques

CaractéristiqueHumainAsgardienHGMRobotAndroïdeSynthoïde type ISynthoïde type II
Combat25252525252525
Connaissances25302525252525
Discrétion25252515252525
Endurance25203030253025
Force25202530252525
Habileté25302525252525
Mouvement25302520252525
Perception25202525252525
Sociabilité25252010152025
Survie25202525252525
Technicité25302530252525
Tir25252525252525
Volonté25252520202525

Sidebar



Back to top